Le guide de votre bien-être à domicile

Gymnastique et santé

Actualités

Premier jour à la salle de sport : les astuces pour aimer l’endroit et y revenir

Cela vous a pris du courage et de la motivation mais ça y est vous vous êtes inscrit au sport ? Cependant, vous stressez et vous ne vous sentez pas très bien à l’aise. Pas de panique, voici les bonnes astuces pour se plaire à la salle de sport même le premier jour.

-Bien s’équiper : On choisit une tenue qui va bien. Si vous avez les moyens, préférez même de nouveaux ensembles, porter du neuf vous fera du bien. Avec les vêtements, choisissez des tenues dans lesquelles vous vous sentez très bien et des tenues de sport où vous vous sentez libre de vos mouvements. Pour les chaussures rien ne vaut les chaussures de running adaptées. Sans oublier les essentiels aussi comme une bouteille d’eau (s’hydrater est important), une serviette, et des gants de muscu ( si vos mains sont un peu fragiles).

-Bien se motiver : passer le pas et y aller pour de bon. Souvent le choix de la salle de sport se choisir selon le prix et l’emplacement et on ne choisit pas par goût d’ambiance. C’est beaucoup plus facile d’y aller avec des amis mais il faut se mettre à la tête aussi que c’est l’occasion de faire de nouvelles connaissances. Il ne faut pas oublier non plus que travailler son corps commence par zéro et que tout le monde est passé par là, donc il faut se préparer mentalement.

-Faire la première séance tranquillement : pas de panique si vous ne savez pas utiliser les machines. Si vous ne voulez pas demander conseils, mettez-vous dans un coin pour observer d’abord et en général les machines sont équipées de dessins et il suffit d’appuyer dessus. Si vous ne savez pas quel exercice faire, le responsable de la salle de sport est là pour vous aider, n’hésitez pas à demander conseil.

-La planification de la prochaine séance : avant même d’attaquer la première, pensez déjà à planifier votre deuxième séance et ainsi de suite. Comme cela votre timing est déjà programmé.

-Se fixer des objectifs : n’ayez pas peur de viser haut. Le corps s’entretient et change avec le travail. Si une personne y arrive, vous aussi vous le pouvez. C’est le moment de rêver mais surtout de poursuivre son rêve.

Sculpter la silhouette : les 10 sports recommandés

Hiver ou été, le sport se fait tout au long de l’année pour garder ou retrouver une silhouette affinée. Nous avons sélectionné pour vous les sports tendances et prisés à travers le monde pour faire le choix. Certaines disciplines peuvent être inconnues pour vous mais ce sont des activités prisées par les stars car les effets sont remarquables.

1-Le Piloxing : Le Piloxing s’inspire de trois pratiques bien connues, la danse, le pilates et la boxe. La technique vise à travailler essentiellement le cardio pour renforcer les muscles et brûler des calories (entre 400 et 900 en 1 heure). L’entraînement intensif début sur un échauffement tonique, poursuit avec des exercices de musculation proches de ceux de la boxe puis avec des mouvements de danse avant de terminer par le pilates et ses étirements. Le Piloxing s’inspire de la boxe, et pour cause, le port de gants souples est fortement recommandé.
2-Corde et punch : Fini les cours de récrés et pourtant la corde à sauter est toujours belle et bien là ! Dans ce cours de sport, on coach vous montre comment bien chauffer ses poignets, alterner les exercices et les postures, prendre la bonne position pour les sauts… Tout ça à 30 min pour perdre environ 400 calories, plutôt efficace comme méthode !
3-Le Pound : c’est la nouvelle star des sports de fitness, tout droit venu de Californie ! Le concept ? Il s’agit de danser sur des musiques 100% rock mais pas seulement… Il faut également s’armer de deux baguettes fluo (qui feront office de percussions) pour accompagner vos enchaînements rythmés avec des exercices fitness en prime ! Ce sport permet de travailler le cardio, de muscler tout son corps à travers différentes chorégraphies et d’éliminer environ 500 calories.
4-Le zumba step : Forte de son succès, la Zumba est déclinable à l’infini… Si bien que le Zumba Step fait son apparition dans les salles. Cette nouvelle alternative permet de tonifier et de dépenser plus de calories. Vous l’aurez compris, ce sport est fait pour tous les fans de Zumba qui souhaitent un peu plus d’intensité pour aller plus loin dans leur démarche.
5-Le waterbike : Après l’aquabike, version collective, le Waterbike fait fureur avec son évolution high-tech. Faire du vélo dans l’eau c’est possible mais on peut également y faire du step ! Avec la machine AquaSlim, on propose aussi de libérer les toxines, de détoxifier le corps, de se détendre avec l’aromathérapie, de stimuler son esprit avec la chromothérapie et de drainer son corps avec les 20 buses de massage. Une solution tout en un qui combine toutes les actions nécessaires pour bien prendre soin de son corps.
6-Le Groove cycle : Toute nouvelle discipline mélangeant, de manière originale, le vélo et la danse… 30 min de vélo mais dans la position danseuse, c'est-à-dire sans quasiment jamais toucher la selle jusqu’à la fin du cours. Il s’agit de maintenir son équilibre le plus longtemps possible dans cette position pour faire travailler les muscles en profondeur. Difficultés supplémentaires, les abdos doivent restés contractés et les bras doivent être coordonnés à chaque chanson, comme s’il s’agissait d’exécuter des chorégraphies. Grâce à cette discipline, vous travaillerez à la fois les membres inférieurs, les cuisses, les mollets, les fesses ainsi que les bras. 400 calories en moins par séance !
7- Le CrossFit ou fitness croisé est un véritable phénomène de mode pour tous ceux et celles qui souhaitent pratiquer un sport complet et très physique. Dans un rythme effréné, la pratique se veut pluridisciplinaires alliant l’athlétisme, l’haltérophilie et la gymnastique. Un circuit, des équipements en tous genres pour faire des pompes, de la course à pied, du lever de poids, des exercices de traction et de déplacement d’objets lourds.
8-Le speed badminton : Le Speed Badminton, aussi appelé le Speedminton, est comme son nom l’indique une variante du célèbre badminton, souvent pratiqué en vacances. Du badminton, avec le filet en moins, des raquettes qui s’apparentent à celles du squash et un volant plus lourd. Une technique efficace pour se distraire, profiter des beaux jours tout en musclant plus intensivement notre corps.
9-Le yoga’n’dance : La danse classique est toujours à la mode, et pour preuve elle s’associe maintenant au yoga pour former le Yoga’N Dance. Quand le yoga décontracte, la danse classique, elle, permet de réaliser des étirements, des pointes, contracté-relâché pour se muscler en douceur, développer sa souplesse mais aussi améliorer sa posture. En somme, un bon compromis pour sculpter son corps avec des exercices de renforcement musculaire.
10-Le Ubound : Si vous aimez la fitness et que vous souhaitez la pratiquer de manière plus fun, ce sport est fait pour vous ! En réalité, le Ubound consiste à enchaîner divers exercices sur un mini trampoline. Une séance qui vous ferez perdre environ 900 calories pour des toxines libérées et des articulations renforcées. Comme quoi c’est possible de perdre du poids en s’amusant !

Rentrée 2013 : les secrets d’une activité physique régulière

La reprise de l’activité physique figure parmi les bonnes résolutions de la rentrée mais malheureusement, le taux d’abandon équivaut celui des inscriptions dans les salles de sport. Pour réussir à tenir et garder la forme, voici quelques astuces pratiques.

Des objectifs réalistes

D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Inserm, 30 minutes de marche rapide par jour ou 20 minutes d’activité physique intense 3 fois par semaines équivalent à une activité physique régulière. Pour y arriver, il vaut mieux se fier aux recommandations internationales et intégrer le sport dans ses activités quotidiennes.

En rappel, l’institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) a fait le point sur la différence entre une activité physique modérée et élevée. Parmi les sports de faible intensité, il cite entre autres la marche lente, le ménage, le bricolage, le jardinage, la pétanque ou le billard. Dans la catégorie des sports modérés on retrouve la marche rapide, le lavage de la voiture, l’aérobic ou l’aquagym. Et dans les disciplines de haut niveau, vous avez le choix entre les randonnées en montagne, la marche avec dénivelés, le saut à la corde, le tennis ou l’escalade.

Des programmes adaptés à chaque âge

Moins de 18 ans : une heure de sport modéré ou élevé par jour suffisent pour garder la forme
.
Entre 17 et 64 ans : 30 minutes d’activité sportive modérée 5 fois par semaines ou 20 minutes de sport intense 3 fois par semaine. Le tout sera accompagné de 8 à 10 exercices de renforcement musculaire 2 fois par semaine.

65 ans et plus : les recommandations équivalent à celles des adultes mais il vaut mieux revoir l’intensité et miser sur les exercices d’équilibre efficaces pour limiter les chutes.

Forme et bien-être : partir à la recherche de la salle de sport idéale

Pour avoir une santé de fer, nous devons faire régulièrement des séances d’activité physique. En plus des 30 minutes de marche active conseillées par jour, les sports en groupe nous aident également à garder notre forme et allonger notre espérance de vie. Pour les personnes qui ont du mal à persévérer en solo, les salles de sport proposent différents programmes adaptés aux attentes des participants.

La proximité avant tout

En choisissant une salle située près de votre domicile ou de votre bureau, vous serez plus motivé et pourrez y passer du temps en matinée, en soirée et même durant les pauses déjeuner. A la fois pratique et facile, cette solution vous évitera les heures de trajets qui sont réellement démotivantes.

Les renseignements

Avant de vous inscrire, informez-vous d’abord sur les disciplines pratiquées dans le club. Outre les gymnastiques, les danses et les activités de cardio, les salles de sport offrent désormais des cours tendances qui peuvent s’adapter à vos ententes. A noter que les clubs à la mode ne proposent plus du stretching ou des abdos fessiers.

Parler avec les coachs

Pour satisfaire leurs membres, les salles de sports présentent actuellement des cours de steps, de yoga en groupe ou de vélo elliptique dirigées par des conseillers, des coachs ou des professeurs. Même si les clubs modernes vous permettent d’être autonome et d’avoir accès en permanence aux machines fitness, il est aussi important d’avoir les avis des personnels accueillants qui sauront vous guider dans le choix et l’utilisation de ces appareils de dernier cri. Vous pouvez toujours vous informer sur la disponibilité des machines, la fréquence d’entretien, et les nouveautés proposées avant de choisir vos horaires. Enfin, n’hésitez pas à vous renseigner sur les prestations proposées en option : conseils nutritionnels, hammam, espace beauté, garderie, etc.

Le sport pour surmonter le cancer

En Ile-de-France, la ville d’Ozoir-la-Ferrière propose aux malades du cancer de bénéficier du dispositif Gym’après cancer pour les aider à diminuer à 50% les risques de récidive. Il s’agit d’un programme de gymnastique spécial adapté aux attentes de patients affaiblis par les traitements.

De nombreuses études le confirment, l’activité physique après un cancer a des effets bénéfiques et les établissements hospitaliers encouragent leurs patients à effectuer des entrainements sportifs en complément de leur traitement. Pour Sabine Dreyer, animatrice de Gym’après cancer, il faut encourager les patient à poursuivre les efforts physiques même si les traitements sont terminés pour éviter les risques de rechute.

Les séances de Gym’après cancer

Bien tolérés et sans effet indésirable, les cours sont réalisés en deux heures par semaine et les participants bénéficient d’un suivi personnalisé pour garantir le lien entre les efforts et les capacités physiques. Par ailleurs, un test physique est réalisé au préalable pour déterminer si la personne est apte à assister aux séances d’aérobic, d’exercices de renforcement musculaire et d’étirement. Selon les cas, la spécialiste propose aux participants une séance de marche hebdomadaire en solitaire pour les aider à respecter une régularité et bénéficier des résultats des séances.

Pour plus d’autonomie

Après le programme Gym’après cancer, les malades seront capables de faire eux-mêmes des séances d’exercices physiques et les plus assidus pourront s’inscrire à une discipline sportive plus conventionnelle après 36 semaines de pratique. A ce stade, ils seront soutenus et guidés par la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire, c’est cette dernière qui est à l’origine du programme ainsi que des activités de sport santé pour tous.

Paris : un nouvel espace de gymnastique cérébrale

Dans le but de revaloriser le potentiel cérébral de ses patients, la neurophysiologiste Monique Le Poncin-Séac’h prévoit de mettre en place le tout premier Cérébroscope de Paris vers la fin de l’année 2013.

Un céréproscope pour tous

Ce centre de gymnastique d’un nouveau genre sera créé pour apporter des solutions efficaces contre le handicap cérébral. Ouvert au grand public, il pourra accueillir chaque jour 500 patients en quête de mieux-être cérébral à long terme et de meilleur avenir. Parmi les principales cibles de la spécialiste figurent les seniors victimes de maladies de démence et de perte de mémoire, les adultes qui font face à un changement de carrière et les jeunes en situation de difficulté scolaire.

Des méthodes efficaces

En vue de la création de son Cérébroscope, Monique Le Poncin-Séac’h a déjà élaboré des techniques d’évaluations indispensables pour mettre en place le bilan des capacités cérébrales et les méthodes d’apprentissages adaptées à chaque patient. Le neurophysiologiste vise également à tout organiser pour permettre à la personne « d’apprendre à trouver (soi)-même des solutions pour palier tout ou partie d'un handicap cérébral fonctionnel ». Les résultats de ce test de capacités cérébrales serviront de base pour les experts, les psychologues et orthophonistes du centre dans la recherche de solutions immédiates pour chacun des patients : un gym du cerveau adapté à chaque profil comme le « yi-cerveau » issue de la gymnastique traditionnelle chinoise tai-chi-chuan afin de lui permettre une meilleure maîtrise des comportements cognitifs.

Le prix

Pour un simple bilan Cérébroscope, il faudra débourser 20 euros mais le coût s’élève à 595 euros pour un stage de 2 jours dans l’organisme. Bénéficiant du soutien de la Fnim, une fédération de mutuelle, Monique Le Poncin-Séac’h mise essentiellement sur cette collaboration pour un remboursement partiel de l’intervention.

Santé : du sport sur ordonnance !

Publié le 30 octobre 2012, le dernier rapport de l’Académie de médecine porté sur les connaissances médicales sur le sport conseille la prescription et le remboursement de l’activité physique en Hexagone.

Pour bien vieillir !

Si une précédente étude affirme que trois heures par semaine d'activité physique modérée contribuent à réduire de 30% les risques de mortalité prématurée, l’Académie de médecine confirme que les spécialistes de la santé tendent à prendre en compte les effets bénéfiques du sport sur notre santé. En effet, il permet de hausser l’espérance de vie, repousser l’âge de la dépendance des seniors, prévenir l’obésité, le diabète et autres maladies cardiovasculaires. Le sport aide également dans le traitement des personnes handicapées et des patients qui luttent contre le cancer. Pour les personnes âgées, l’activité physique est primordiale pour réduire les effets de la ménopause chez la femme. A part le bénéfice de la vie active, les médecins encouragent les seniors à pratiquer de la gymnastique ou de la culture physique durant cinq demi-heures par semaine.

Réduire le nombre de traitement médical

D’après le docteur Jacques Bazex de l’Académie de médecine, le sport doit faire partie des prescriptions du médecin, comme c’est le cas pour les antibiotiques, l'aspirine ou les antidépresseurs. En effet, l’activité physique permet de lutter contre la dépression, l’anxiété et les troubles du sommeil tandis qu’une longue durée d’application aide à compléter ou même remplacer des traitements médicamenteux essentiels pour les hypertensions ou les maladies chroniques comme le diabète. Pour une meilleure utilisation de leur méthode, les spécialistes de l’Académie confirment l’utilité de la précision de l’ordonnance : « Nature du sport, intensité, durée et fréquence des séances, suivi et contrôles médicaux à observer ».

Des remboursements de la Sécurité Sociale

Puisque le sport aide à prévenir les maladies lourdes très coûteuses pour la Sécurité Sociale, le remboursement des séances d’activité physiques permettrait de faire une économie estimée à 56,2 millions d'euros par an selon les données de l'Imaps, une entreprise collaboratrice de la Mutualité française.

AVC : les atouts d’une rééducation sportive

Un congrès de l’AVC a récemment vu la participation de plusieurs spécialistes du domaine au Canada. Parmi eux, des chercheurs de réadaptation de Toronto ont confirmé que 6 mois d’exercices physiques adaptés suffisent pour permettre au patient de mieux recouvrir la mémoire, le langage, la pensée et le jugement. Puisque la gymnastique a un effet bénéfique sur le cerveau, l’étude a obtenu un taux de progression de 50 % de la capacité d’attention, de concentration, de planification et d’organisation.

Chez les patients victimes de léger déficit cognitif post-AVC, le pourcentage a été réduit de 66% à 37%.

Parmi les auteurs de la recherche, le Docteur Susan Marzolini confirme : « Les patients avec déficit cognitif après un AVC sont 3 fois plus à risque de décéder et plus susceptibles d’être hospitalisés ». En misant sur le recours aux exercices pour l’amélioration des fonctions cognitives, le spécialiste insiste sur le fait que « cela pourrait devenir une norme de soins pour les victimes d’AVC ».

Une étude ciblée

Parmi les 41 patients qui ont fait l’objet de l’étude, 70% présentaient des problèmes de déplacement et étaient obligés d’utiliser une canne ou un déambulateur. Etablies selon leurs attentes, leurs forces et leur résistance, les séances d’aérobic et d’exercices d’entrainement se déroulaient durant cinq séances par semaine et imitaient les activités quotidiennes classiques comme la marche, le soulèvement de poids et l’accroupissement.

Un minimum de déficit cognitif

A part la progression sur les fonctions cérébrales globales comme l’attention, la concentration, la planification et l’organisation, une nette amélioration de la force musculaire et de la capacité à marcher a été observée à la fin de l’étude du groupe de contrôle.

Une meilleure prévention

En évoquant le manque de programme d’exercice adapté aux victimes d’AVC, Ian Joiner, directeur de la Fondation canadienne des maladies cardiaques et de l’AVC conseille « Un mode de vie sain qui joue un rôle primordial sur la réduction des risques d’AVC, sur la récupération post-AVC et pour la prévention des récidives » et « Chacun doit pouvoir prendre en charge ses facteurs de risque et avoir accès à des conseils sur ses choix de mode de vie ».

Gymnastique suédoise : pour plus de tonus

Pour lutter contre la sédentarité, les spécialistes en gymnastique ne cessent d’élaborer de nouvelles disciplines qui se démarquent par leurs caractères à la fois ludiques et efficaces. A part la danse africaine, l’aérobic et la zumba, la Gym suédoise est une gymnastique des pays froids qui rassemble des exercices d’effort et de détente.

En misant sur le tonus et la bonne humeur, la Fédération de Gym suédoise en France a mis en place cette discipline pour « permettre au maximum de personnes de goûter aux bienfaits de l’exercice physique ». Depuis son introduction en Hexagone dans les années 1990, toutes les grandes villes du pays proposent des séances animées par des sportifs passionnés.

Gym suédoise : pour qui ?

Avec ses mouvements simples et variés constitués de petits pas de danses sautillants, d’étirements au sol et d’exercices de musculation, la gym suédoise peut être pratiquée par tous et l’âge et la condition physique ne constituent pas d’obstacles majeurs. A la fin de la séance d’une heure, les participants font des exercices de relaxation.

Des mouvements précis et bien étudiés

Pour mieux apaiser les douleurs dans les articulations et le dos, les mouvements de la gym suédoise ont été élaborés par un kinésithérapeute tandis que les cours se pratiquent avec un fond musical efficace pour aider à mieux suivre les gestes, utiliser le plus d’énergie possible et enlever le risque d’épuisement.

Pour ceux qui sont intéressés par la gymnastique suédoise, le site de la Fédération de Gym suédoise dispose d’une carte des cours disponibles dans toutes les grandes villes françaises.

Jeux Olympiques : un gymnaste senior

Parmi les participants aux Jeux Olympiques qui se tiennent actuellement à Londres, Iordan Iovtchev est un gymnaste de 39 ans qui excelle toujours dans ce sport de précision et de souplesse.

De nationalité bulgare, Iordan Iovtchev participe pour la sixième fois aux Jeux Olympiques et a réussi à se qualifier pour l’épreuve finale homme des anneaux. Malgré ses cheveux poivre et sel et son visage marqué par l’âge, le gymnaste est en excellente santé et sa prestation dans des poses parallèles et perpendiculaires au sol a été marquée par la précision et l’excellence. Ce qui ne fut pas l’avis des juges qui lui ont accordé un score de 15 308 qui l’ont amené à la huitième place parmi les 60 jeunes gymnastes de l’épreuve

Gymnastique : la souplesse avant tout

Questionné sur ses précédentes performances, Iovtchev revient sur l’importance de la souplesse et le contrôle des muscles et rappelle sa qualification pour les finales du jeu télévisé japonais Ninja Warrior en 2001 et son échec dans l’édition 2010 de l’épreuve. Pour 2012, son corps tend à le lâcher car il confie que « son biceps était à moitié déchiré et son poignet à moitié cassé ».
A part la gymnastique, les Jeux Olympiques 2012 ont vu et verront la participation d’autres seniors :

- La luxembourgeoise de tennis de table Ni Xia Lian a 49 ans
- Originaire de Saint Marin, Emanuele Guidi a 42 ans et excelle dans le tir à l’arc
- Joan Tomas d’Andorre, quand à lui, frise les 61 ans et fait du tir de trap
- Le cavalier japonais Hiroshi Hoketsu de 71 ans qui fait « l’espoir des vieux ».

Sensation bien-être durant neuf jours consécutifs

La ville de Chalon organise depuis 4 ans un événement ouvert au grand public sur la place de l’hôtel de ville. On a déjà eu droit à la végétalisation, les jeux gonflables en plein air et au parcours d’accrobranche. Cette année, elle fait honneur au bien-être. Vous aurez droit à de purs moments de détente avec un programme d’animations pour tous les goûts. Ateliers, conférences, programme relaxante et dynamique seront au rendez-vous. Profitez d’un week-end, d’une journée ou d’une soirée pour vous ressourcer.

Le week-end sera chargé de beaucoup d’activités intéressantes, chacun y trouvera son goût. En effet, il y aura des séances de massage pour bébé, du Kettlebell, de la Zumba, du trapèze volant, des promenades en rosalies, des endurances physiques, des programmes culinaires, la Stackline, le Feng-Shui, sans oublier les appareils d fitness.

Outre un programme préalablement défini par heure, découvrez trois jardins de décorations de la ville de Chalon. Le premier représente une plage, avec sable, transats et palmiers. Le second inspirera un jardin japonais zen, avec des cabanes japonais, des galets et des bambous. Enfin, la dernière représente un jardin typique urbain avec des gazons.

L’événement « Place au bien-être » propose aux intéressés six possibilités d’entrée pour prendre soin de soi. A savoir, Bien se relaxer, Bien dans son assiette, Comment cuisiner les restes, Pour « Place au bien-être », Bien dans ses baskets, Bien avec soi, Bien avec les autres et Bien dans ses rêves. Cet événement est ouvert au grand public gratuitement.

Du fitness gratuit en plein air pour lutter contre l’obésité en Afrique du Sud !

Saviez-vous que l’Afrique du Sud détient le plus fort taux de personnes en surpoids au monde juste derrière les Etats-Unis ? En effet, 65,4% des Sud-Africains sont en surpoids, contre 70% des Américains. Plus grave encore, l’Afrique du Sud compte 31,3% de personnes obèses, contre 33% aux Etats-Unis, des chiffres alarmants fournis par l’Organisation Mondiale de la Santé.

C’est justement pour lutter contre ce problème de santé publique que le pays a inauguré début avril 2012 sa première salle de fitness en plein air, accessible gratuitement à toute la population. Le directeur de Green Outdoor Gyms, promoteur du concept, Tim Hogin, explique : "l’objectif est de fournir une solution contre l'obésité, pour les personnes n'ayant pas les moyens de s'offrir un abonnement à une salle de gym".

A cet effet, Green Outdoor Gyms propose aux municipalités sud-africaines des équipements de gym et fitness destinés à l’usage en plein air. Equipements qui sont aussi performants que ceux que l’on retrouve dans les salles de gym payantes, tout en résistant aux intempéries.

L’Afrique du Sud a bien cerné le problème : le sport en salle demeure un luxe inacessible à la grande majorité de la population. Les tarifs sont souvent trop élevés, en moyenne 329 rands l’abonnement mensuel (environ 31,35 euros), c’est l’équivalent d’un mois de loyer pour une partie de la population vivant dans les townships comme Soweto par exemple.

De plus, Soweto, le quartier le plus célèbre de Johannesbourg, a ainsi financé et installé en mars 2012 une salle de musculation en plein air, dans le parc Petrus Molefe. Dix machines sont mises à disposition de la population pour travailler pectoraux, fessiers et abdos. Un bon moyen d’amorcer cette lutte contre l’obésité.

C’est un marché prometteur pour les prestataires comme Green Outdoor Gyms, qui avait d’ailleurs fourni la ville du Cap, au sud du pays, en 2011 : la ville a fait appel à l’entreprise pour installer des machines de musculation en plein air, du côté du front de mer. L’entreprise envisage même de prolonger les projets dans d’autres villes d’Afrique du Sud. A suivre!

La 25ème édition du salon Body Fitness du 16 au 18 mars 2012 à Paris !

Le Salon Body Fitness en est déjà à sa 25ème édition ! Les amateurs de fitness pourront se rendre au salon qui se tiendra à Paris, Porte de Versailles, du 16 au 18 mars 2012.

Plus de 20.000 visiteurs seront attendus au Salon Body Fitness, qui s’étendra sur les 4.000m² de la Porte de Versailles : plusieurs espaces à thèmes seront mis en place et permettront aux visiteurs de découvrir toutes les branches du fitness, et notamment les nouvelles activités qui feront la tendance de demain, comme le Kanga style ou le Crossfit.

Plusieurs coachs animeront les sessions de fitness et prodigueront des conseils aux visiteurs, toutes les nouvelles tendances seront représentées pendant ces 3 jours de salon.

Parmi ces tendances à tester absolument, le Crossfit, qui consiste à combiner des exercices de gymnastiques, athlétisme et haltérophilie tout en travaillant le côté cardio ; mais aussi le kanga style qui consiste à effectuer des exercices de fitness sur un trampoline. Ou encore le hamac stretch yoga ou le kidform pour les enfants.

Outre les tendances du fitness, les visiteurs pourront aussi découvrir les nouvelles machines de fitness, de musculation et cardio-training disponibles sur le marché. Plusieurs innovations seront exposées au public, notamment celle de la marqye Technogym qui présentera son nouveau vélo fitness appelé Recline Personal qui combine exercices et navigation sur Internet : il sera désormais possible de consulter ses e-mails tout en pédalant sur son vélo !

Plus de 200 marques spécialisées dans le fitness seront ainsi présentes au Salon Body Fitness, accessible à tous, au grand public comme aux professionnels du secteur.

Pour plus d’informations pratiques, consulter le site www.vivelaforme.com

Zumba, le phénomène en vogue dans le monde du fitness !

Arrivé en France il y a 3 ans, le phénomène Zumba prend de plus en plus d’ampleur dans les salles de fitness françaises et devrait être LA discipline à la mode pour 2012 !

Mélange de danse et de fitness, la Zumba est une discipline inventée par le Colombien Beto Perez, chorégraphe de la chanteuse Shakira, elle devient une marque déposée en 1999. Discipline de fitness ludique basée sur la danse, la Zumba attire de plus en plus d’adeptes dans nos salles de gym, et encore plus pendant cet hiver glacial, idéal pour se réchauffer tout en se dépensant et en se sculptant un corps de rêve.

“Faire du sport tout en dansant”, telle est la devise de la Zumba, discipline sur laquelle des musiques latines et une ambiance tropicale sont mises en place, pour apprendre à danser en rythme, à respirer et contrôler son souffle, mais aussi à tonifier le corps entier.

Le principe : travailler des pas de danse tout en faisant travailler les muscles du corps. En clair, la Zumba est idéale pour joindre l’utile à l’agréable. Sylvie, une instructrice Zumba, ajoute par ailleurs : «Ici, on se vide la tête et on ressort avec le sourire».

Mais la Zumba étant une marque déposée, elle ne perd pas de vue le côté marketing et allie ainsi fitness avec business : les instructeurs doivent suivre une formation à la Zumba Academy et porter des vêtements de la marque Zumba, mais aussi enseigner des chorégraphies officielles vendues par la société.

Et le phénomène n’est pas prêt de s’arrêter : des variantes de la Zumba arriveront bientôt en France, Zumba aqua, kids, seniors, etc. pour attirer un public encore plus large.

Pour découvrir la Zumba, rendez-vous sur le site officiel de la marque pour repérer les salles de fitness proches de chez vous proposant des séances !

“Faire du sport”, une des résolutions préférées des Français pour l’année 2012 !

Le sport et la forme, c’est ce qui ressort d’une étude Ipsos réalisée pour la Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV) : les Français sont décidés à faire plus de sport en 2012.

Chaque début d’année est généralement propice à la prise de nouvelles et bonnes résolutions. Parmi les résolutions qui arrivent en tête pour cette nouvelle année 2012 : le sport pour 32% des Français, suivi du régime (22%) et du projet d’arrêter de fumer (15%).
Autre résolution régulièrement citée, passer moins de temps devant la télévision pour 15% des personnes interrogées. En clair, plus d’activités sportives et de soins pour la santé.

Notons que, sur les 48% de personnes qui pratiquent un sport au moins une fois par mois : 53% sont des hommes, et 56% sont des jeunes de 16 à 24 ans. Et, fait intéressant, 58% des personnes interrogées affirment préférer la pratique d’une activité sportive en extérieur afin d’éviter les contraintes horaires et autres dépenses financières liées à l’abonnement pour un sport en salle.

Cette étude Ipsos, menée du 13 au 16 décembre 2011, a été réalisée auprès de 1017 personnes : 66% d’entre elles sont convaincues que le sport permet de garder la forme et de préserver la santé. Une grande majorité (72%) a décidé de se consacrer à une meilleure hygiène de vie ou à une alimentation plus saine (69%).

Mais la question qui revient est : ces bonnes résolutions seront-elles menées à terme en 2012 ? Selon Richard Wiseman, professeur de psychologie à l’université de Londres, 70% des résolutions prises en début d’années ne seraient pas menées à leur terme ! Il conseille ainsi aux personnes de ne prendre qu’une seule résolution, de bien y réfléchir avant les fêtes, et d’éviter de prendre la même résolution année après année. De plus, il conseille d’en parler à l’entourage proche pour se donner une certaine pression pour s’y tenir... le plus longtemps possible.