Le guide de votre bien-être à domicile

Gymnastique et santé

La gymnastique et le sport à tous les âges

femme courant

© Barsik - iStockphoto

Si hommes et femmes sont inégaux devant la pratique sportive (les femmes sont plus souples, plus disposées aux exercices d’endurance et plus sensibles aux entraînements mais leur squelette est moins solide et leur musculature, moins développée, est plus sujette à la fatigue), il n’y a pas d’âge pour faire du sport. De 7 à 77 ans, selon la formule consacrée, chacun peut trouver l’activité qui lui convient et qui bonne pour sa santé.
  1. Les enfants et le sport
  2. La gymnastique pour les séniors

Les enfants et le sport

Si les voyages forment la jeunesse, l’activité sportive aussi ! La gymnastique et a fortiori tous les sports ont des effets bénéfiques chez les enfants et les adolescents. Tout d’abord, le sport a des vertus éducatives incontestables. Cette école de la vie leur permet d’acquérir une plus grande maîtrise d’eux-mêmes, à accepter leur corps et les évolutions qui l’accompagnent. C’est aussi l’occasion d’apprendre à respecter autrui et à respecter des règles, celles d’un jeu mais aussi celle de la société dans sa globalité. L’enfant apprend le prix du travail, de l’effort et de l’entrainement. Il développe la volonté nécessaire à toutes les étapes de la vie sociale. Pour certaines jeunes, très pudiques par exemple, c’est l’occasion de vaincre leur timidité.

Mais avant tout, le sport ce sont les valeurs d’une hygiène de vie saine où les excès se payent immédiatement. La gymnastique du corps devient assez vite celle de l’esprit, car si elle contribue au développement harmonieux des muscles, des fonctions respiratoires et des fonctions cardiaques elle participe grandement à l’harmonie de l’être tout entier, de l’adulte en devenir tant dans ses dimensions physiques que psychiques. D’un point de vue purement médical, l’exercice physique chez les enfants leur permet de se doter d’un capital osseux plus élevé, cela favorise la croissance. La dimension ludique du sport est extrêmement importante dans la dimension sociale et sur la santé psychologique de l’individu en construction. Attention toutefois à l’excès de sport chez les adolescents en pleine croissance. Arrivés à l’âge adulte, en entrant dans le monde professionnel, s’ils ont été habitués à un rythme sportif très élevé qu’ils ne peuvent dorénavant plus suivre, ils risquent de rencontrer des problèmes de santé liés à une prise de poids rapide par exemple.

Le Baby Gym

Proposées aux enfants entre 2 ans et 5 ans, les séances de Baby Gym visent à éveiller les plus petits aux bienfaits de l’activité physique en insistant sur le sens de l’équilibre et la coordination, au c½ur de l’apprentissage des enfants à ces âges. En toute sécurité, les bambins évoluent dans un environnement plein de couleurs et dynamique qui vise à les solliciter. Ainsi, en toute liberté les enfants peuvent faire du trampoline, sauter, ramper, rouler à la découverte de leur corps et du monde qui les entoure.

La gymnastique pour les séniors

S’il est aujourd’hui difficile de savoir qui sont les séniors compte tenu de l’allongement de l’espérance de vie et de l’amélioration considérable des conditions de vie à tous âges, il est une chose certaine, c’est que l’activité physique est recommandée pour tous, sans limite d’âge justement. L’essentiel ici est de pouvoir faire des exercices adaptés à ses capacités et aux besoins de son corps. Le sport est un moteur de la joie de vivre, la force physique un vecteur de la force mentale et inversement. Plus qu’avant cependant, il doit avant tout être pratiqué sans excès. Les gymnastiques douces seront préférées naturellement pour entretenir les fonctions cardiaques et les fonctions respiratoires. Les personnes pouvant le moins bouger doivent s’astreindre au minimum à de la marche quotidienne, seuls ou accompagnées au besoin. Les exercices d’endurance permettent une bonne respiration. Pratiqués en extérieur, ils sont une source d’oxygénation pour le corps comme pour l’esprit. La gymnastique participe à l’entretien des articulations, permet de conserver le plus longtemps possible une certaine souplesse. Très en vogue depuis quelques décennies maintenant, les gymnastiques chinoises comme le Qi Gong et le Tai Chi Chuan sont particulièrement adaptées aux séniors. Pratiquées en groupes dans les jardins publics par les « têtes blanches », elles ressemblent à des chorégraphies au ralenti. Elles sont pourtant extrêmement bénéfiques pour l’organisme et nécessitent une grande concentration pour garder l’équilibre et écouter son corps. L’objectif de ces disciplines est de conserver ou de restituer une bonne circulation énergétique. La gymnastique pour les plus âgés permet de prévenir l’apparition de maladies cardio-vasculaires et respiratoires en s’appuyant sur un système d’automassages. L’immunité et renforcée et le pratiquant gagne en souplesse, ce qui diminue également les risques d’accident et de chutes dont sont, malheureusement, victimes beaucoup de personnes âgées.