Le guide de votre bien-être à domicile

Gymnastique et santé

L’ashtanga

femme courant

© Barsik - iStockphoto

Discipline dérivée du Yoga, l’ashtanga est une pratique posturale assez exigeante. Entre séance de sudation et enchaînements de posture, l’ashtanga réclame volonté et concentration.
  1. L’ashtanga, la gym version yoga
  2. L’ashtanga, une bouffée d’oxygène pour vos muscles

L’ashtanga, la gym version yoga

L’ashtanga est une forme de yoga assez dynamique basée sur un système de mouvements et de respiration synchronisée, appelé vinyasa. Dans les faits, il s’agit d’un enchaînement de postures telles que la fameuse salutation au soleil. Comme dans le yoga, la respiration est au c½ur de la pratique, c’est elle qui doit être à l’origine du mouvement. Venue du sud de l’Inde, cette discipline rentre en accord avec de nombreux principes et centres d’intérêts occidentaux puisqu’il permet de sculpter la silhouette tout en participant à une bonne santé.

L’ashtanga, une bouffée d’oxygène pour vos muscles

En travaillant particulièrement sur la respiration, cette forme de yoga favorise une bonne oxygénation des muscles et des différents organes. L’énergie circulatoire est correctement diffusée, la circulation sanguine favorisée. Le rythme cardiaque est entraîné, le c½ur fonctionne mieux et moins vite. La sudation propre à l’exercice physique permet d’éliminer les toxines du corps tandis que la complexité des enchaînements fait travailler la concentration